Alpinisme hivernal en dauphiné début 2015

Samedi 21 février, rendez-vous à 7h avec notre guide Ludovic ERARD pour ces deux premiers jours de formations en alpinisme hivernal à Seyssins, puis direction les Fréaux à la Grave pour la cascade « la nuit sera fraîche », cotation D-/II/P3/3+.

Après une demi-heure de marche d’approche, nous chaussons les crampons et c’est parti pour 3 longueurs. La cascade n’est pas bien fournie cette année, nous ferons un premier relais sur arbre sous le ressaut terminal, ensuite une longueur en neige, et un dernier mur en glace, avec relais sur arbre « qui ne fait pas rêver », puis c’est la descente en rappel.

Cette première journée a permis de découvrir la gestuelle de l’escalade sur glace ainsi qu’une bonne remise en pratique des manips aux relais et de l’enchainement des rappels.

Dimanche 22 février, au menu du jour ce sera la « goulotte du bloc coincé » cotation D/I/P2/3/M3. Changement de temps car nous arrivons au sommet de la croix de Chamrousse dans le brouillard et la neige, où nous découvrons le couloir de casse-rousse fermé. Nous croisons un groupe du GUM parti pour la même course que nous, qui fait demi-tour du fait des conditions nivologiques. Profitant de l’expérience de Ludovic, nous décidons de tenter le coup en prenant d’extrêmes précautions. Nous devrons traverser des congères qui nous arrivent au ventre ! Après une approche riche d’enseignements en nivologie, nous voici à pied d’œuvre. Finalement nous ne ferons que la moitié de la goulotte et réchapperons sous le bloc.

Durant cette seconde journée nous aurons commencé à voir la progression sur coinceurs, et le passage de ressauts en mixte. Dur, dur ! L’escalade en tête avec des crampons aux pieds sur la roche !

Samedi 07 mars nous retrouvons notre second guide Arnaud HUMBERT pour aller découvrir un autre secteur à l’Alpe d’Huez : la « goulotte super misère » cotation AD+/II/P2/3+. Au menu escalade de parties mixtes, murs de glace et pentes de neige pour finir sur un relais en neige sur corps mort à la sortie, puis descente en rappel. Quel bonheur de trouver des relais sur spits ! Ça change !

Cette sortie nous aura permis de planter notre premier piton, et de faire passer tout le monde au moins une fois en tête.

Enfin dimanche 08 mars, la grande course d’application, ce sera la « goulotte ZIA » cotation AD-/II/P4/M2 à l’oreille du loup au-dessus de saint-Honoré 1500. Cette fois-ci pas de remontées mécaniques, mais 600m de dénivelés avalés en 1h30. N’étant pas seul dans la goulotte (2 cordées devant nous), Arnaud décide de nous faire prendre un départ un peu détourné pour nous chauffer dans du mixte. Ensuite s’enchaînent les petites longueurs de 30m avec recherche désespérée d’endroits sécurisés pour monter les relais sur coinceurs, en plus ça parpine à tout va ! Après un dernier relais sur corps mort, Arnaud décide d’accélérer et prend la tête de la dernière longueur qui nous permet de sortir dans une brèche avec une vue sur la chaîne des rochers de l’Armet, sous un soleil radieux. Et pour finir, nous redescendons en suivant l’arête en progressant à corde tendue dans les pentes de neige raide.

Cette dernière journée nous aura permis de mettre en application tout ce que nous avons appris.

Un grand bravo à tous et encore merci à nos deux super guides qui nous ont permis de concrétiser ce projet au-delà de nos rêves.

Olivier

N’hésitez pas à consulter les photos du stage en cliquant sur les textes sous-lignés.